Ça coûte combien, un site internet ?

Parmi toutes les questions, celle-ci revient dans le top 3 ! Dès que je parle de mon métier, de mon entreprise, que je sois face à un indépendant, un entrepreneur, un artisan, un commerçant … La question arrive dans les premières minutes de conversation.

Une analogie qui permet de comprendre l’impact de cette question

J’ai trouvé comment répondre à cette question de manière claire et imagée.

Vous êtes chez un concessionnaire automobile afin d’acheter un véhicule. Un vendeur vous accueille. Après lui avoir dit que vous étiez là pour acheter un véhicule, vous lui demandez le prix d’une voiture.

C’est simple : le vendeur va avoir besoin de plus d’éléments pour pouvoir vous répondre. Quels types de trajets effectuez-vous ? Quelles options voulez-vous ? Un véhicule essence ou diesel ? une citadine ou un modèle plus sportif ? Un véhicule neuf ou d’occasion ?

prix d'un site web

Vous l’avez compris : il est impossible de vous répondre du tac au tac. Certaines agences/certains développeurs vous donneront une fourchette, comme nous le faisons sur le site de Range ton Web, mais elle est basée sur des critères internes : la rémunération que nous souhaitons percevoir, nos charges en matière de logiciels, locaux, matériel, électricité … mais aussi notre volume de clients, le nombre d’experts qui vont intervenir sur le projet, nos méthodes de travail, nos délais, la qualité du rendu, le nombre de maquettes et d’allers-retours possibles …

Mais donc, que faut-il savoir ?

Il y a des critères, qui, eux, font tout de suite grimper la facture.

  • Si vous voulez un site e-commerce plutôt qu’un site vitrine, car il va y avoir de nombreuses fonctionnalités en plus (paiement, logistique, gestion des stocks …) ;
  • S’il s’agit d’une refonte ou d’une création de site ;
  • Le nombre de pages souhaité ;
  • Le nombre de langues ;
  • Les fonctionnalités complémentaires type blog, agenda en ligne … ;
  • Qui rédige les textes du site : le prestataire ou vous ?
  • Qui fournit les photos : le prestataire ou vous ?
  • Un référencement naturel plus ou moins poussé.

Et bien d’autres encore ! Cette liste ne saurait être exhaustive.

Ce qui doit vous mettre la puce à l’oreille

 Gardez en tête les quelques conseils ci-dessous :

  • Vous devez comprendre le discours de votre interlocuteur. Si tout n’est pas clair, que des zones d’ombre persistent et qu’il ne parvient pas à adapter son niveau de discours, à vulgariser, c’est mauvais signe ;
  • On ne doit pas vous donner un prix ou une proposition de devis au bout de 5 minutes ;
  • Les abonnements avec paiement mensuel sont souvent désavantageux : au bout de deux ans, votre site vous a coûté des milliers d’euros ;
  • Si on vous parle d’un organisme de financement, fuyez ! Vous ne serez pas propriétaire de votre site web, et vous serez engagé.e pour une durée très, très longue et coûteuse ;
  • Les prix doivent être compréhensibles et clairs, c’est-à-dire inscrits sur une grille présentant des forfaits, ou encore précisant le tarif horaire … il doit y avoir une logique derrière, et cette logique doit vous être expliquée ;
  • Certains aspects ne doivent pas vous être présentés comme des options : les bases techniques du référencement naturel, la conformité RGPD*, la vitesse de chargement optimisée, l’optimisation mobile … 
    Quand vous faites construire une maison, on ne vous présente pas la plomberie et l’électricité comme des prestations facultatives, non ?
Dans le doute, faîtes faire des devis par plusieurs agences.

En tout cas, si vous voulez un aperçu des tarifs de création de sites que nous pratiquons chez Range ton Web, consultez notre rubrique Tarifs !

Ah, et pour finir : NON, un site vitrine simple, sans fonctionnalité particulière, de 7 à 10 pages, sans référencement naturel, ça ne doit pas coûter 5000€.


*RGPD : Règlement sur la Protection des Données Personnelles

Inscrivez-vous à la newsletter

Toutes les mois, des conseils indispensables dans votre boîte mail

Partager

Plus d'articles sur ce sujet

Vous cherchez une info en particulier ?

Demandez à être rappelé.e !